L’attitude de l éducateur

Si l’ambiance est un facteur fondamental dans le développement de l’enfant, une grande partie de celui-ci dépend également de  la capacité de l’éducateur à participer au devenir de l’enfant.

- Sa personnalité ne peut être rigide : il doit être capable de se remettre en question objectivement et d’être attentif à sa  propre évolution.

- Son approche de l’enfant est indirecte et non-directive, son rôle consistant plutôt en une assistance psychologique dans  la réalisation de soi qu’effectue l’enfant. L’éducateur doit donc être le plus discret possible et non-interventionniste :  l’enfant a le droit de ne pas être interrompu lorsqu’il utilise le matériel, ni par d’autres enfants, ni par l’éducateur. Il  a aussi le droit de rêver ou de sembler ne rien faire (ce qui en fait n’arrive jamais; un enfant « inactif » - d’après les  critères adultes - est très probablement en train d’observer, d’écouter, de se préparer mentalement à une activité).

- L’éducateur montessorien doit avoir une capacité d’observation et d’écoute attentive de chaque enfant qui lui est confié.

- Il ne donne bien sûr ni punition ni récompense - son attention se porte sur les réussites plutôt que sur les échecs.

- Il ne juge pas : il apporte une aide ou une explication selon la demande de l’enfant. 

- Par rapport au matériel, son rôle consiste en une initiation à la manipulation de celui-ci par des leçons individuelles 
simples et précises laissant à l’enfant le maximum d’initiative. Il ne corrige jamais les erreurs éventuelles de  manipulations puisque pratiquement chaque pièce du matériel contient son propre moyen de contrôle.

- Par rapport à l’ambiance en général, son rôle est celui d’un gardien du calme et de l’atmosphère de concentration. Dans  cette tâche, il est bien souvent aidé et parfois même devancé par les enfants eux-mêmes.

- Enfin, l’éducateur montessorien ne se voit jamais comme le détenteur d’un savoir à transmettre.

- On peut dire qu’il est pleinement arrivé à ses fins le jour où il peut s’asseoir discrètement dans un coin de la classe,  les enfants évoluant activement et librement. Cela peut prendre beaucoup de temps : la patience et la confiance sont des qualités indispensables.

Les relations enfants-adultes deviennent ainsi tellement plus agréables, basées sur la confiance mutuelle et le respect.

L’enfant n’est pas un adulte en miniature, il a ses besoins et ses modes de comportement propres. L’adulte qui a compris cela  et le respecte est le véritable collaborateur et ami de l’enfant.

 


les principes pédagogiques
l’ambiance
l’attention accordée à chaque enfant
l’attitude nouvelle de l’éducateur
le matériel Montessori
les activités
la lecture
les groupes :
3-6 ans
et 6-10 ans
nos objectifs en accord avec les parents